L’entraîneur canadien de rugby à sept masculin Henry Paul emmène sa jeune équipe à Dubaï

L’entraîneur de rugby à sept masculin du Canada, Henry Paul, n’est pas étranger à Dubaï, ayant joué, entraîné et vécu là-bas. Cette connaissance sera utile.

L’entraîneur de rugby à sept masculin du Canada, Henry Paul, n’est pas étranger à Dubaï, ayant joué, entraîné et vécu là-bas.

Cette connaissance sera utile. Avec 10 membres du programme ayant pris leur retraite ces derniers mois et une poignée d’autres mis à l’écart par des blessures, l’équipe qu’il a emmenée là-bas pour le coup d’envoi vendredi de la saison 2022 des HSBC World Rugby Sevens Series apprendra au fur et à mesure.

“C’est une équipe vraiment jeune et passionnante”, a déclaré Paul, né en Nouvelle-Zélande, qui a représenté à la fois la Nouvelle-Zélande et l’Angleterre (via son grand-père) sur la scène internationale.

“C’est une équipe qui va faire des erreurs. Mais ce qui est bien, c’est qu’ils semblent apprendre rapidement de ces erreurs.”

Il y a plein de trous à combler.

Les co-capitaines Nate Hirayama et Harry Jones ainsi que Justin Douglas, Connor Braid, Mike Fuailefau, Lucas Hammond, Isaac Kay, Matt Mullins, Conor Trainor et Adam Zaruba ont tous pris leur retraite

Le capitaine Phil Berna, Pat Kay, Brennig Prevost, Anton Ngongo, Sion Griffiths, Matt Oworu, David Richard et Alex Russell sont blessés. Berna et Kay faisaient toutes deux partie de l’équipe qui a terminé huitième aux Jeux olympiques de Tokyo.

Deux jeunes joueurs prometteurs, Matt Percillier et Jack Carson, sont de retour à l’université.

À Dubaï, les hommes canadiens joueront dans la poule A avec les champions olympiques des Fidji, de l’Australie et de la France. Les Canadiennes sont dans un groupe avec la médaillée de bronze olympique Fidji, la Grande-Bretagne, l’Irlande et la Russie.

“Je suis ravi de les voir jouer”, a déclaré Paul à propos de sa jeune équipe. “Nous n’avons rien à perdre à Dubaï. Nous avons tout à gagner, en termes d’expérience et d’exposition pour ces gars-là.”

En raison de la pandémie, la saison masculine 2021 a été réduite à deux événements – à Vancouver et à Edmonton en septembre – avec plusieurs équipes de haut niveau incapables de concourir en raison de restrictions de voyage liées à la pandémie.

L’Afrique du Sud a remporté les deux étapes, une jeune équipe canadienne se classant sixième et quatrième.

Dubaï accueille les deux premiers événements de la saison 2022. La première se jouera à huis clos au Sevens Stadium. Le deuxième événement, les 3 et 4 décembre, accueillera à nouveau les spectateurs.

Les hommes de la Nouvelle-Zélande et des Samoa manqueront les deux événements de Dubaï en raison de problèmes de voyage liés à la pandémie.

L’alignement de 13 joueurs du Canada a participé à 65 épreuves combinées de la Série mondiale. Jake Thiel (19 épreuves), Josiah Morra (16 ans) et Andrew Coe (15) en comptent 50.

Thiel, Coe et Theo Sauder (cinq épreuves) sont les seuls olympiens canadiens à Dubaï.

Quatre membres de l’équipe de Dubaï feront leurs débuts en World Series. Trois autres ont participé à un seul tournoi, tandis qu’un autre a participé à deux.

En revanche, le roster britannique totalise 283 tournois. Et le Sud-Africain Branco du Preez a disputé 75 tournois, ce qui se traduit par 380 matches et 1 355 points marqués.

Brock Webster et Lachlan Kratz se joignent à l’équipe à sept après avoir été avec l’équipe canadienne à 15 pour les matchs de la tournée de novembre contre le Portugal et la Belgique. Cooper Coats revient d’un doigt cassé tandis que Thiel dirige l’équipe en l’absence de Berna.

Les Canadiens ont affronté les États-Unis avant de s’envoler pour Dubaï.

“Nous avons fait une tonne d’erreurs, mais c’était une si bonne courbe d’apprentissage pour un groupe de jeunes gars … (Les Américains) avaient une tonne d’olympiens qui jouaient”, a déclaré Paul. “Ce n’était pas joli de notre côté, mais en termes de croissance et d’apprentissage, c’était énorme avant (Dubaï).”

L’Afrique du Sud a remporté 12 matchs consécutifs en remportant les événements de septembre à Vancouver et à Edmonton. Un coup franc dans les phases de poules et une victoire en quart de finale verraient les Blitzboks égaler leur séquence de 16 victoires consécutives en 2008-09.

Il y a neuf épreuves masculines et six épreuves féminines au calendrier de la saison 2022. Cela pourrait grandir avec World Rugby disant qu’il envisage des options potentielles pour un événement de remplacement pour Hong Kong.

Le programme comprend une étape masculine à Vancouver, du 26 au 27 février, et un tournoi féminin à Langford, en Colombie-Britannique, du 30 avril au 1er mai.

La Grande-Bretagne concourra à Dubaï avant que l’Angleterre, l’Écosse et le Pays de Galles ne fassent leur retour aux World Series,

Les 16 équipes de base masculines après les événements de Dubaï sont le Canada, l’Argentine, l’Australie, l’Angleterre, les Fidji, la France, l’Irlande, le Japon, le Kenya, la Nouvelle-Zélande, les Samoa, l’Écosse, l’Afrique du Sud, l’Espagne, les États-Unis et le Pays de Galles.

Il y aura un nouveau système de notation pour la saison 2022 en raison de la pandémie, toutes les équipes ne pouvant pas participer à chaque événement. Les sept meilleurs résultats masculins et les quatre résultats féminins de chaque équipe contribueront à leur classement final de la série, le nombre de résultats contribuant à augmenter si un événement de remplacement pour Hong Kong est ajouté.

Liste du Canada

Theo Sauder, Vancouver, Club d’aviron de Vancouver; Jake Thiel, Abbotsford, C.-B., Abbotsford RFC; Nick Allen, North Vancouver, Capilano RFC; Andrew Coe, Markham, Ont., Rugby United New York; Cody Nhanala, Ottawa, Ospreys d’Ottawa; Josiah Morra, Toronto, Saracens de Toronto; Brock Webster, Uxbridge, Ont., Oshawa Vikings; Cooper Coats, Halifax, Halifax Tars RFC; D’Shawn Bowen, Toronto, seul; Lachlan Kratz, Victoria, Or NOLA ; Elias Ergas, Vancouver, Thunderbirds de UBC; Thomas Isherwood, Okotoks, Alberta, Foothills Lions RFC; Jarvis Dashkewytch, Tsawwassen, C.-B., UVIC Vikes.

Suivez @NeilMDavidson sur Twitter

Ce rapport de La Presse Canadienne a été publié pour la première fois le 24 novembre 2021

Neil Davidson, La Presse Canadienne