Il y a maintenant 16 écoles en Ontario qui sont fermées alors que les cas de COVID-19 liés aux élèves et au personnel continuent d’augmenter

Le nombre d’écoles ontariennes fermées en raison d’épidémies de COVID-19 ou de considérations opérationnelles liées à la pandémie a de nouveau augmenté et s’élève maintenant à 16, suscitant des inquiétudes quant à la poursuite de l’apprentissage en personne.

Le ministère de l’Éducation dit qu’il y a maintenant 16 écoles de l’Ontario qui sont passées à l’apprentissage à distance, contre 15 la veille.

Il s’agit du nombre le plus élevé jamais enregistré cette année scolaire et représente une augmentation significative par rapport à la même période la semaine dernière, alors que cinq écoles seulement étaient fermées.

Trois des écoles fermées sont situées à Toronto, dont l’école publique de Grenoble qui a reçu l’ordre de fermer plus tôt cette semaine après qu’au moins 15 élèves ont été testés positifs pour COVID-19.

Au cours de la période des questions à Queen’s Park jeudi, la députée néo-démocrate Rima Berns-McGown a déclaré que les parents surveillent maintenant les chiffres « nerveusement » parce que « la dernière fois que nous avons vu les chiffres grimper comme ça, l’annulation des cours en personne par la province n’était pas trop loin derrière.”

“Ce pic de cas et de fermetures montre à quel point il est important pour nous de faire parvenir des vaccins à autant de bras que possible d’enfants dès que cela est humainement possible. Mais au lieu de proposer un plan pour y arriver, le premier ministre semble simplement hausser les épaules, croiser les doigts et espérer que tout s’arrangera », a-t-elle déclaré. “Quand ce gouvernement va-t-il commencer à prendre cela au sérieux ou les parents vont-ils devoir attendre que chaque école soit à nouveau fermée jusqu’à ce que le Premier ministre agisse?”

Les cas de COVID-19 liés à l’école ont diminué régulièrement pendant la majeure partie du mois d’octobre, mais sont maintenant en augmentation depuis plusieurs semaines, dépassant l’augmentation des infections dans l’ensemble de la communauté.

Selon les dernières données publiées par le ministère de l’Éducation, il y a eu 154 nouveaux cas de COVID-19 chez les élèves et le personnel des écoles publiques confirmés sur une période de 24 heures se terminant mercredi après-midi.

Cela représente une augmentation par rapport aux 129 cas au cours de la même période la semaine dernière.

Le nombre de cas actifs associés au système scolaire public a augmenté de 24% au cours de la semaine dernière et s’élève maintenant à 1 489.

À titre de comparaison, le nombre de cas actifs de l’Ontario n’a augmenté que de 14 % au cours de la même période.

Malgré les tendances inquiétantes, le ministre de l’Éducation, Stephen Lecce, a déclaré jeudi lors de la période des questions que les responsables de la santé continuent de croire que les écoles sont « sûres ».

Lecce a également accusé l’opposition d’essayer de « susciter l’alarmisme » en citant le nombre élevé de fermetures d’écoles alors que cinq d’entre elles sont dues à des raisons opérationnelles.

« Le médecin hygiéniste en chef a déclaré lui-même que les écoles étaient sûres et reflétaient notre communauté », a-t-il déclaré. « Nous avons maintenant plus de 400 cliniques en milieu scolaire pour nos plus jeunes élèves dans nos écoles qui sont désormais éligibles pour les vaccins et nous sommes fiers de travailler en partenariat pour déployer les vaccins auprès du plus grand nombre d’enfants possible. »

Depuis le début de l’année scolaire, il y a eu 6 945 cas confirmés de COVID-19 liés aux écoles. Au cours de l’année scolaire 2020-2021, il a fallu attendre le 17 décembre pour dépasser ce nombre.

Le nombre de fermetures d’écoles est également bien supérieur à ce qu’il était à ce stade de 2020, lorsque seulement quatre écoles étaient passées à l’apprentissage à distance. Ce nombre, cependant, est passé à 22 avant les vacances de décembre.