Le Canada fera don de 10 millions de doses de vaccin Moderna à COVAX

OTTAWA — Le Canada fera don de 10 millions de doses du vaccin COVID-19 de Moderna au centre de partage de vaccins COVAX et fera un don de 15 millions de dollars pour aider à fabriquer des vaccins à ARNm en Afrique.

Le premier ministre Justin Trudeau a annoncé le don à Rome cet après-midi alors qu’il assistait au sommet des dirigeants du G20.

Le Canada a également l’intention d’augmenter son soutien financier à COVAX pour acheter lui-même 63 millions de doses supplémentaires.

Au total, entre les contributions financières et la livraison directe de doses, le Canada affirme qu’il contribuera à livrer au moins 200 millions de vaccins d’ici la fin de l’année prochaine.

L’équité en matière de vaccins est un gros problème sur la table du sommet, avec des avertissements du Fonds monétaire international et de l’Organisation mondiale de la santé, entre autres, selon lesquels une distribution inéquitable des vaccins retardera la reprise économique mondiale et la rendra très inégale.

Le Premier ministre italien Mario Draghi, l’hôte du sommet de cette année, a déclaré samedi dans son discours d’ouverture que la livraison inéquitable de vaccins est « surprenante ».

En moyenne, les pays du G20 ont complètement vacciné environ 55 % de leur population. Le Canada a complètement vacciné 74 pour cent de toute sa population.

À l’échelle mondiale, 38 % de la population est entièrement vaccinée. En Afrique, ce n’est même pas six pour cent.

“Ces différences sont moralement inacceptables et sapent la reprise mondiale”, a-t-il déclaré.

Stuart Hickox, directeur canadien de l’organisation anti-pauvreté ONE Campaign, a déclaré que le nombre de rappels administrés par les pays les plus riches du monde est déjà deux fois plus élevé que le nombre de premières doses administrées par les pays à revenu faible et intermédiaire.

“Alors que nous parlons déjà de troisièmes doses ici, la moitié du monde attend toujours une première injection vitale. C’est formidable de voir le gouvernement prendre ces mesures urgentes”, a-t-il déclaré. “La pandémie ne se terminera pas vraiment ici à la maison tant qu’elle ne se terminera pas partout.”

Le Canada avait précédemment promis de faire don de 40 millions de doses excédentaires des vaccins Oxford-AstraZeneca, Johnson & Johnson et Novavax, ce dernier étant toujours en développement.

Toutes ces doses doivent provenir de fournitures achetées par le Canada mais qui n’ont pas encore été livrées. Le Canada a également environ 19 millions de doses dans les congélateurs fédéraux et provinciaux, bien plus qu’il n’en faut pour finir de vacciner complètement toutes les personnes de plus de 12 ans.

Les doses pédiatriques pour les jeunes enfants arrivent dans de nouvelles expéditions car la dose est un tiers de la taille et doit être fournie dans des flacons différents.

Le Canada a également fait un don de 515 millions de dollars à COVAX pour acheter lui-même jusqu’à 87 millions de doses, dont 75 millions de dollars pour les coûts de distribution et les fournitures telles que les seringues et les aiguilles.

Le Canada a jusqu’à présent livré 3,4 millions de ces doses promises, dont 2,7 millions via COVAX, et le reste par le biais d’accords bilatéraux avec d’autres pays, dont la Jamaïque, l’Équateur, la Barbade et le Pérou.

On ne sait pas encore combien de doses COVAX a achetées grâce au don du Canada. La sécurisation de l’approvisionnement en vaccins est délicate, en grande partie parce que les pays riches ont accaparé la majeure partie de la production initiale de vaccins COVID-19.

Tous ceux délivrés jusqu’à présent sont des doses d’AstraZeneca. J&J a souffert de problèmes de production et Novavax n’a encore été autorisé nulle part.

Le Canada a commandé 44 millions de doses à Moderna, et environ 30 millions ont été livrées.

En plus des nouvelles doses, le Canada fera également un don de 15 millions de dollars à un nouveau centre de transfert de technologie pour les vaccins à ARNm en cours de construction en Afrique du Sud pour aider à apprendre aux entreprises africaines à fabriquer des vaccins comme ceux fabriqués par Moderna et Pfizer.

Globalement, 1,3 milliard de doses ont été promises à COVAX en provenance des pays riches mais seulement 150 millions ont été livrées.

Le directeur général de l’Organisation mondiale de la santé, le Dr Tedros Ghebreyesus, a demandé vendredi aux dirigeants du G20 de faire immédiatement don de 550 millions de doses supplémentaires afin que 40% de la population mondiale puisse être vaccinée d’ici la fin de l’année.

“Les promesses ne se traduisent pas par des vaccins atteignant les personnes qui en ont besoin”, a-t-il déclaré dans une lettre ouverte également signée par le prince Harry et Meghan, le duc et la duchesse de Sussex.

“Nous ne pouvons pas simplement espérer que la pandémie se termine d’elle-même”, ont-ils déclaré, rappelant aux gens qu’à mesure que le virus continue de se propager, le risque de nouvelles variantes plus risquées augmente.

Ce rapport de La Presse Canadienne a été publié pour la première fois le 30 octobre 2021.