in

Première destination canadienne pour l’éducation postsecondaire, selon les étudiants dans un nouveau sondage

TORONTO — Des étudiants du monde entier ont couronné le Canada comme leur premier choix pour l’éducation postsecondaire, devant les États-Unis, le Royaume-Uni et l’Australie dans un nouveau sondage d’IDP Connect.

Le sondage en ligne, qui a été réalisé par 3 650 répondants de 55 pays entre le 27 août et le 10 septembre 2021, a révélé que plus du tiers des étudiants interrogés, soit 39 %, ont classé le Canada comme leur premier choix pour l’enseignement postsecondaire. études.

Les États-Unis et le Royaume-Uni, tous deux à 17 pour cent, se classent derrière le Canada, suivis de près par l’Australie avec 16 pour cent.

Parmi les étudiants interrogés, 69 pour cent ont également déclaré que le Canada était leur destination d’études «la plus considérée», le Royaume-Uni deuxième avec 48 pour cent et l’Australie et les États-Unis à égalité en troisième avec 46 pour cent chacun.

L’enquête a révélé que les étudiants ont déclaré qu’ils étaient principalement motivés par de futures opportunités de carrière dans leur destination d’études.

Parmi ceux qui ont choisi le Canada comme première option, 72 pour cent ont déclaré qu’ils accordaient la priorité à la possibilité de travailler à temps partiel pendant leurs études, 66 pour cent ont accordé la priorité à l’abordabilité des frais de scolarité et 64 pour cent ont accordé la priorité au coût de la vie.

Plus de 80 pour cent des étudiants internationaux interrogés ont déclaré qu’ils se concentraient sur les options d’études postsecondaires sur le campus à l’étranger, tandis que 18 pour cent ont déclaré qu’ils étaient à l’aise avec les études en ligne tant qu’il existe une voie d’apprentissage sur le campus.

Seulement 10 pour cent des personnes interrogées ont déclaré qu’elles envisageraient de rester dans leur pays d’origine pour suivre un programme entièrement en ligne.

Alors que de nombreuses opportunités d’étudier à l’étranger ont été sabordées au plus fort de la pandémie de COVID-19 au Canada avec des restrictions de voyage internationales, alors que le déploiement mondial des vaccins COVID-19 se poursuit et que les mandats de vaccination sont mis en œuvre, 71% des répondants interrogés ont déclaré qu’ils cherchaient étudier à l’étranger d’ici 2022.

Faits saillants de la LNH : Capitals 5, Rangers 1

Avis d’Iqaluit : Le carburant dans l’eau n’est pas dangereux à court terme, selon un expert