in

Les maires exhortent le gouvernement fédéral à couvrir la perte de revenus du transport en commun due à COVID-19

Les maires des plus grandes villes du Canada disent qu’ils ont besoin d’une aide fédérale pour couvrir des dizaines de millions de déficits de revenus d’achalandage afin d’éviter un blocage de la reprise économique du pays.

La pandémie de COVID-19 a durement touché les caisses municipales, car les villes ont vu l’achalandage des transports en commun baisser ainsi que les revenus des tarifs.

Dans le même temps, les villes ont vu leurs dépenses augmenter, ce qui a entraîné des trous budgétaires que les maires ont demandé à plusieurs reprises de combler les fonds fédéraux.

Le maire d’Halifax, Mike Savage, a déclaré que les grandes villes se concentrent d’abord sur l’obtention d’aide pour les coûts de transport en commun afin d’éviter des réductions de service qui, ajoute-t-il, nuiraient aux travailleurs et aux entreprises qui dépendent des services de train et d’autobus.

Lire la suite:

Dette intimidante : ce que la vague de dépenses publiques pandémique signifiera pour l’économie canadienne post-COVID

L’histoire continue sous la publicité

Le président du caucus des maires des grandes villes de la Fédération canadienne des municipalités a également déclaré qu’en l’absence d’aide, les villes pourraient avoir du mal à mettre à jour leurs systèmes de transport en commun que les libéraux fédéraux ont promis d’aider à financer.

© 2021 La Presse Canadienne

Emplois à Postes Canada pour la période des Fêtes en Colombie-Britannique et vous n’avez pas besoin de diplôme ni d’expérience

Astros vs White Sox scores, résultats: Houston élimine les champions AL Central dans le match 4