in

La circonscription de Québec reste libérale après que le Bloc québécois a reconnu sa défaite

Le Bloc québécois a concédé mardi sa défaite à la candidate libérale Pascale St-Onge, après le dépouillement judiciaire d’une trentaine d’urnes dans la circonscription de Brome-Missisquoi, en Estrie.

« Après vérifications lors de cette première journée de dépouillement judiciaire, le résultat reste pratiquement le même. Par conséquent, nous n’irons pas plus loin dans nos démarches et ne reconnaîtrons pas le résultat », a écrit Julien Coulombe-Bonnafous, porte-parole du Bloc québécois.

Lire la suite:

Le dépouillement judiciaire donne aux libéraux de Trudeau une victoire de plus au Québec

Pascale St-Onge, ancienne dirigeante syndicale, a été déclarée gagnante avec un écart de 197 voix devant la candidate bloquiste Marilou Alarie.

Le Bloc avait appelé à un recomptage après le résultat serré en raison d’« irrégularités » avec plusieurs urnes.

Lire la suite:

Après le dépouillement, Élections Canada confirme la victoire du Bloc québécois à Trois-Rivières

L’histoire continue sous la publicité

Sur Twitter, la coprésidente de la campagne nationale des libéraux, Mélanie Joly, a félicité le candidat vainqueur.

« Pascale est une battante qui s’occupera sans relâche de ses concitoyens », écrit-elle. « Elle a mérité sa place à Ottawa et les gens des Cantons-de-l’Est en sortiront gagnants.

Au Québec, les résultats des élections du 20 septembre restent donc inchangés en termes de nombre de sièges. Le Parti libéral compte 35 députés, le Bloc québécois en a 32, les conservateurs 10 et le NPD un seul.

© 2021 La Presse Canadienne

Un homme de 41 ans abattu à Montréal-Nord, selon la police

Un homme de 41 ans blessé par balle à Montréal-Nord