in

Andrew Wiggins et les autres anti-vaccins de la NBA sont une minorité influente. Et dangereux

Alors Kyrie Irving, bien qu’étant un grand basketteur, est un cinglé. Nous le savions déjà.

Le fait qu’Andrew Wiggins ait apparemment été entraîné dans ce qu’Irving lui-même décrit comme “le monde de Kyrie” est, eh bien, embarrassant. Pour le basketball et le Canada.

Wiggins, un joueur de 26 ans né et élevé dans la RGT, ne s’est pas tout à fait avéré être le sauveur du basket-ball qu’il était présenté comme lorsqu’il a été repêché pour la première fois en 2014. Mais il est toujours très bon et très riche, amassant 31,6 millions de dollars. (États-Unis) par saison.

Malgré toute cette richesse, cependant, il n’est pas enclin à s’informer correctement et a plutôt rejoint le petit monde profondément méfiant des négateurs du vaccin COVID-19 qui croient que la science est une question d’opinion.

Ce n’est pas aussi décevant que, disons, Bobby Orr qui soutient Donald Trump, mais c’est dans la même conversation.

Wiggins a tenté d’obtenir une exemption religieuse de la NBA pour lui permettre de jouer des matchs à domicile à San Francisco cette saison en tant que membre non vacciné des Golden State Warriors, mais la NBA lui a dit de faire une randonnée.

Lundi, journée médiatique autour de la ligue, il a refusé de s’expliquer, probablement parce qu’il n’y a pas d’explication logique.

“Le dos est définitivement contre le mur, mais je vais continuer à me battre pour ce que je crois”, a déclaré Wiggins. “Ce qui est juste pour une personne ne l’est pas pour l’autre et vice versa.”

Wiggins ne peut pas jouer à San Francisco s’il n’est pas vacciné car, à partir de la mi-octobre, les autorités sanitaires locales n’autoriseront pas les personnes non vaccinées de plus de 12 ans à entrer dans les grandes arènes. Wiggins risque de perdre 350 000 $ pour chaque match à domicile qu’il rate.

“C’est mon problème, pas le vôtre”, a-t-il déclaré lundi lors d’une conférence de presse.

Wiggins pourra cependant jouer dans les 41 matchs sur route car les réglementations locales varient à travers les États-Unis et parce que la NBA a refusé de rendre les vaccinations obligatoires. Pourquoi? Au moins en partie parce que le syndicat des joueurs, embrouillé par des agitateurs anti-vax, ne soutiendra pas l’idée.

“Ce ne sont pas vos affaires, c’est ce qui compte”, a déclaré Wiggins. « Certaines personnes abandonnent leurs croyances à leurs enfants ; certaines personnes laissent leurs enfants grandir et croire ce qu’ils veulent croire.

Ce n’est pas une explication. Et aucune mention d’une éventuelle raison religieuse.

“Je dirai quelque chose quand je serai prêt”, a déclaré Wiggins.

Cela n’arrivera pas parce qu’il n’y a pas de « côté » logique de l’argument anti-vaxxer. Ce ne sont que des personnes volontairement mal informées et malavisées comme Irving, qui a précédemment déclaré publiquement qu’il croyait que le monde était plat. Le gardien des Brooklyn Nets siège également au comité exécutif du syndicat des joueurs.

On estime que 50 à 60 joueurs de la NBA refusent de se faire vacciner, soit plus de 10 % du total. Irving, qui s’est décrit comme un « individu intelligent » et un « grand théoricien du complot », a refusé lundi d’expliquer pourquoi il ne se fera pas vacciner.

“J’aime garder ces trucs privés, mec. Je suis avant tout un être humain. De toute évidence, vivant dans cette sphère publique, il y a juste beaucoup de questions sur ce qui se passe dans le monde de Kyrie », a déclaré Irving.

Selon le magazine Rolling Stone, Irving a récemment commencé à suivre un théoricien du complot qui pense que des « sociétés secrètes » implantent des vaccins dans un complot visant à connecter les Noirs américains à un ordinateur maître pour un « plan de Satan ».

Alors il y a Irving, et puis il y a Wiggins.

De l’autre côté, il y a la légende de la NBA Kareem Abdul-Jabbar.

« (Les joueurs NBA non vaincus) ne sont pas à la hauteur des responsabilités qui accompagnent la célébrité. Les athlètes n’ont aucune obligation d’être les porte-parole du gouvernement, mais c’est une question de santé publique », a-t-il déclaré à Rolling Stone. “Je suis également préoccupé par la façon dont cela perpétue le stéréotype des sportifs stupides qui sont incapables d’examiner des preuves scientifiques vérifiées et de parvenir à une conclusion rationnelle.”

Ça va être intéressant de voir comment la NBA va gérer tout ça. Certains craignent qu’au lieu de faire la loi, la ligue essaie d’apaiser cette minorité. Déjà, la NBA a inversé le cap pour imposer des masques aux joueurs de court, vaxxés ou non.

Bien que les joueurs de la NBA n’aient pas à être vaccinés, à peu près toutes les autres personnes impliquées dans la ligue le font – entraîneurs, entraîneurs, officiels et tout autre membre du personnel qui se trouve à moins de 15 pieds pour travailler avec les joueurs. Dans certaines villes, comme Toronto, les fans doivent être complètement vaccinés pour entrer dans l’arène. Mais pas les joueurs.

Alors que la NBA s’occupe de cette minorité réticente mais apparemment influente, la WNBA est presque entièrement vaccinée. La NFL, malgré des clowns tels que le quart-arrière Kirk Cousins, a fait vacciner environ 94 % de ses joueurs au début de la semaine d’ouverture de la saison.

Pendant ce temps, le commissaire adjoint de la LNH, Bill Daly, a estimé que la ligue compterait 10 à 15 joueurs non vaccinés d’ici le début de la saison régulière le 12 octobre. À son crédit, la LNH semble adopter une ligne plus dure que la NBA, et n’a pas a demandé l’exemption d’intérêt national qui permettrait aux joueurs non vaccinés de traverser la frontière canado-américaine.

Cette exemption a permis aux joueurs de la Ligue majeure de baseball de traverser depuis l’été et permettra à des joueurs comme Wiggins de jouer à Toronto cette saison. Golden State rend visite aux Raptors le 18 décembre.

L’entraîneur-chef des Warriors, Steve Kerr, semblait espérer que Wiggins serait finalement éligible pour les matchs à domicile. Selon le San Francisco Chronicle, les Warriors ont mis Wiggins en contact avec un médecin qui a expliqué la mort et les souffrances causées par COVID.

À une époque où la science joue un rôle plus important que jamais dans la vie quotidienne des athlètes professionnels et du sport, il est en effet troublant de constater qu’il existe des stars de haut niveau diplômées de l’université, telles que Wiggins, qui pensent en savoir plus sur cette question. Ou sélectivement, ne faites pas confiance à la raison et à la science.

C’est embarrassant, vraiment. Et dangereux.

Damien Cox est un ancien journaliste sportif de Star qui est actuellement chroniqueur indépendant basé à Toronto. Suivez-le sur Twitter : @DamoSpin

REJOINDRE LA CONVERSATION

Les conversations sont des opinions de nos lecteurs et sont soumises aux Code de conduite. Le Star ne cautionne pas ces opinions.

Les Canadiens de Montréal ont battu les Maples Leafs de Toronto 5-2 lors du match préparatoire

Le Canada et la Chine échangent des barbes à l’Assemblée générale des Nations Unies sur 2 Michaels, Meng Wanzhou – National