in

Les TNO ajoutent 19 nouveaux cas de COVID-19 mais enregistrent 23 récupérations

Les Territoires du Nord-Ouest ont annoncé mercredi 19 nouveaux cas de COVID-19, mais ont déclaré que 23 personnes s’étaient rétablies alors que le nombre de cas actifs diminuait légèrement.

Bien que les TNO aient toujours le taux de cas actifs le plus élevé au pays, le total de 236 cas actifs était en légère baisse par rapport à 241 mardi. (Le total a chuté de cinq, et non de quatre, car un cas signalé précédemment dans une communauté, Fort Resolution, a été entièrement supprimé.)

Yellowknife, Dettah et Ndilǫ ont 143 cas actifs, soit une augmentation de deux depuis mardi (13 nouveaux cas et 11 «résolus», une expression que le gouvernement des TNO a commencé à utiliser cette semaine pour désigner la personne guérie ou décédée).

À Behchokǫ̀, le nombre de cas actifs a augmenté de trois à 54 (six nouveaux cas et trois résolus). Whatì est tombé à 22 cas contre 30 un jour plus tôt, avec huit cas résolus et aucune nouvelle occurrence.

Hay River et la Première nation Kátł’odeeche sont restés sur neuf cas actifs. Fort Good Hope a eu un cas résolu, passant de deux cas actifs à un.

Délı̨nę, Norman Wells, Łutsël K’é et Fort Liard restent chacun sur un cas actif.

Aucune nouvelle hospitalisation ou décès n’a été signalé.

L’administrateur en chef de la santé publique du territoire, le Dr Kami Kandola, a annoncé mercredi après-midi des limites de collecte plus strictes pour Yellowknife, Dettah et Ndilǫ.

À partir de 23 h 59 vendredi, les rassemblements publics à Yellowknife, Dettah et Ndilǫ seront limités à 10 personnes à l’intérieur et 25 à l’extérieur pendant au moins 10 jours. Les anciennes exemptions de capacité pour les entreprises non essentielles, y compris les restaurants et les bars, ne s’appliqueront plus.

Parmi les entreprises touchées de Yellowknife, les gymnases exploités par le Racquet Club et Stanley Boxing and Fitness ont tous deux déclaré aux membres qu’ils travaillaient sur des plans pour rester ouverts sous une forme ou une autre. Fishy People, exploitants d’un restaurant et d’un bar en plein air, a déclaré que les produits de sa boucherie nouvellement ouverte seront disponibles en ligne avec une option de ramassage en bordure de rue.

Yellowknife est soumis à des restrictions de collecte depuis le 8 septembre. Les écoles de Yellowknife sont fermées depuis le 14 septembre.

Behchokǫ̀, qui est en confinement depuis le 9 septembre, restera sous les mêmes restrictions jusqu’au 7 octobre au moins. Whatì, qui est en confinement depuis la fin du 11 septembre, le restera jusqu’au 9 octobre au moins.

Les voyages non essentiels sur le territoire ne sont pas recommandés, en particulier à Yellowknife, «à moins qu’ils ne soient absolument essentiels», a averti le Dr Kandola.

Pendant ce temps, l’autorité sanitaire territoriale a confirmé qu’une « limitation de l’infrastructure » à l’hôpital territorial Stanton affecte l’administration d’oxygène aux patients COVID-19 gravement malades.

Les appareils à oxygène à haut débit – qui aident les patients COVID-19 à respirer et sont désormais considérés comme une meilleure option initiale que l’intubation et les ventilateurs mécaniques – nécessitent plus de quatre fois le débit d’oxygène d’un ventilateur.

L’autorité sanitaire a déclaré que le “volume total d’oxygène pouvant être délivré dans chaque zone du bâtiment en même temps” est limité à l’hôpital, qui a ouvert ses portes en 2019.

L’hôpital utilise des réservoirs d’oxygène au chevet du patient et recherche des « conseils sur les stratégies d’atténuation immédiate » auprès d’experts de l’Alberta.

Le lancer de Harper au marbre sauve la victoire 4-3 des Phillies contre O

Les Tiger-Cats gagnent 24-7, les Redblacks subissent une cinquième défaite consécutive