in

Le Toronto FC élimine le York United FC 4-0 en quart de finale du Championnat canadien

TORONTO – Par une misérable nuit pluvieuse où l’équipement de plongée était probablement la tenue la plus appropriée, la qualité du Toronto FC a brillé.

Les buts de Jonathan Osorio, Ifunanyachi Achara, Yeferson Soteldo et Noble Okello ont donné à l’équipe de la MLS une victoire convaincante – et indispensable – 4-0 contre York United FC en quart de finale du Championnat canadien mercredi.

Affichant sans doute sa meilleure équipe disponible, Toronto a mis la Premier League canadienne sous pression devant une foule clairsemée au BMO Field. York a passé une grande partie du match sur le pied arrière et tirait de l’arrière 2-0 après une première mi-temps qui l’a vu dominer 9-2 (6-1 dans les tirs cadrés).

Les buts à la 84e et à la 89e minute ont faussé le score, mais Toronto a pleinement profité de la victoire devant une foule annoncée de 3 651.

Avant la qualité de Toronto est venu l’effort, a déclaré l’entraîneur de Toronto Javier Perez.

“L’effort, l’intensité, la mentalité de l’équipe étaient là ce soir, comme je pense que vous l’avez vu lors des derniers matchs”, a déclaré l’Espagnol. « Une très bonne performance. Je pense que l’équipe commence à cliquer.

“Ce fut une saison difficile pour nous et nous en avons besoin”, a-t-il ajouté.

Toronto se qualifie pour accueillir soit le Pacific FC, soit le Cavalry FC, qui se sont rencontrés plus tard mercredi au Spruce Meadows Stadium. Pacific, qui domine le classement de la CPL avec 10-3-6, a battu les Whitecaps de Vancouver 4-3 en ronde préliminaire. La cavalerie a battu le FC Edmonton 2-0 lors de son premier match du tournoi.

Le Forge FC de Hamilton a été la première équipe à atteindre les demi-finales, battant le Valor FC de Winnipeg 2-1 le 15 septembre. Le champion de la CPL accueillera le CF Montréal, qui a battu le HFX Wanderers FC 3-1 sur des buts à la 89e et à la 92e minute par remplaçant. Ballou Tabla lors d’un match plus tôt mercredi au Wanderers Ground.

Toronto, dernier en MLS à 4-15-6, venait de remporter une victoire de 2-1 sur Nashville SC qui a mis fin à une séquence de six défaites consécutives et neuf matchs sans victoire (0-7-2). Dix-sept points en séries éliminatoires avec neuf matchs à jouer, Toronto a ciblé le Championnat canadien à la recherche de quelque chose à célébrer dans une saison cauchemardesque.

Canada Soccer a probablement été le grand gagnant de la soirée.

Osorio, Jacob Shaffelburg et Richea Laryea – le trio de Canadiens du TFC dans la formation partante – ont combiné sur le premier but. Les Canadiens Jahkeele Marshall-Rutty et Okello ont fait leur marque hors du banc.

Et York a aligné un 11 de départ avec 10 Canadiens.

“Ce sont des expériences que ces joueurs vont tirer et s’améliorer”, a déclaré Osorio.

L’équipe de la MLS a pris les devants à la 34e minute après que Laryea et Shaffelburg se soient combinés sur le flanc gauche avec le centre de Shaffelburg trouvant un Osorio grand ouvert entre les défenseurs centraux de York. Sa tête a battu le gardien de York exposé Ingham.

Osorio, qui joue dans son 282e match en tête de la franchise, a maintenant marqué contre 24 équipes différentes dans toutes les compétitions pour Toronto.

Sept minutes plus tard, Laryea et Shaffelburg ont à nouveau joué les fournisseurs après un revirement de York. Cette fois, le centre de curling bas de Shaffelburg a trouvé Achara alors qu’il perçait les défenseurs centraux et que l’attaquant d’origine nigériane a poussé le ballon devant Ingham.

Soteldo a marqué sur penalty à la 84e minute après que le capitaine de York, Roger Thompson, eut battu Marshall-Rutty, 17 ans, devant la tribune sud. Okello, 21 ans, placé seul par Michael Bradley, a porté le score à 4-0 à la 89e minute.

Ce fut une expérience d’apprentissage pour la jeune équipe de York.

«Je ne sais pas si l’occasion a eu raison de certains des gars, mais j’espère certainement que nous en tirerons tous une leçon et que nous partirons en disant« OK, vous savez quoi? Si nous mettons nos 90 meilleurs, je pense que c’est un vrai match. Je pense que nous pouvons lui voler quelque chose’ », a déclaré Ingham, qui a réalisé un bon match malgré le score.

«Mais au lieu de cela, nous sommes sortis et nous n’étions pas à notre meilleur niveau. C’est peut-être un peu à l’honneur du TFC, mais ce n’était pas non plus notre meilleur jour.

L’entraîneur-chef Jim Brennan a déploré sa défense sur les deux premiers buts, mais a vu des points positifs dans la soirée.

« Est-ce que le score justifie notre jeu et la façon dont s’est déroulé le match ? Je ne pense pas. Pas du tout”, a-t-il déclaré.

Toronto a dominé York 19-6 (11-1) au chapitre des tirs cadrés et a réussi 13 corners contre quatre pour York.

Il s’agissait de la première feuille blanche pour Toronto depuis une victoire de 2-0 en MLS contre Columbus le 12 mai. Le TFC a accordé 51 buts en MLS, les pires de la saison.

Montréal est le champion canadien en titre, après avoir battu Toronto par tirs au but lors de la finale du tournoi en 2019. Le tournoi de 2020 a été essentiellement suspendu par la pandémie, bien que Toronto et Forge devraient se rencontrer plus tard cette année pour se vanter et le trophée en un seul. hors finale.

Le match de mercredi était un retour aux sources pour Brennan, qui était la toute première recrue et capitaine du Toronto FC. Le Temple de la renommée de Canada Soccer a ensuite été entraîneur adjoint et directeur général adjoint avec le club de la MLS.

Brennan, maintenant âgée de 44 ans, a disputé 84 matchs de championnat avec Toronto de 2007 à 2010 avant de prendre sa retraite. Il a remporté le championnat canadien en tant que joueur en 2009 et son nom apparaît sur le mur d’honneur de Toronto à l’extérieur du stade,

York, quatrième au classement CPL à 6-5-8, est entré dans le match invaincu en cinq (2-0-3) et n’avait perdu qu’une seule fois lors de ses 10 dernières sorties (4-1-5).

Perez a apporté deux changements à l’équipe qui a battu Nashville, rétablissant les partants Chris Mavinga et Soteldo aux dépens du défenseur Eriq Zavaleta et de l’attaquant Dom Dwyer.

Le TFC est sept fois vainqueur de la Coupe Voyageurs, qui revient au vainqueur du Championnat canadien avec 75 000 $ US.

Toronto a obtenu un laissez-passer pour les quarts de finale tandis que York a battu le Master’s FA de l’Ontario de la Ligue 1 5-0 en ronde préliminaire.

Il s’agissait de la toute première rencontre du TFC avec une équipe du CPL. L’équipe de la MLS a affronté le FC Edmonton, alors avec la NASL, et le défunt Ottawa Fury, de la USL, lors de matchs antérieurs du Championnat canadien.

Alors que les deux équipes jouent à seulement 30 minutes d’intervalle, le TFC au BMO Field et York au York Lions Stadium, il existe un gouffre financier entre les deux.

Les équipes CPL sont chacune autorisées à dépenser entre 650 000 $ et 850 000 $ sur leur liste de joueurs.

Toronto compte au moins six joueurs – Mavinga, Osorio, Bradley, Jozy Altidore, Omar Gonzalez et Alejandro Pozuelo (sans parler de Soteldo, dont le salaire n’a pas été dévoilé par la MLS Players Association en raison de son heure d’arrivée cette saison) – qui font individuellement plus que ce budget de joueur CPL.

Les salaires des 11 de départ de Toronto ont totalisé plus de 6,18 millions de dollars américains, sans compter le salaire non déclaré de Soteldo. Cela aurait été bien plus si les autres joueurs désignés Altidore (3,6 millions de dollars) et Pozuelo (4,69 millions de dollars) avaient été en bonne santé.

Toronto visite les Colorado Rapids samedi. Forge reprend le match du CPL dimanche contre Valour en visite.

Suivez @NeilMDavidson sur Twitter

Ce rapport de La Presse Canadienne a été publié pour la première fois le 22 septembre 2021

REJOINDRE LA CONVERSATION

Les conversations sont des opinions de nos lecteurs et sont soumises aux Code de conduite. Le Star ne cautionne pas ces opinions.

Le juge examine la demande de bloquer la loi sur l’avortement en Arizona

Un médecin de Richmond Hill tire le feu pour avoir accordé des exemptions de vaccins