Top libéral est «très confiant» dans ses chances de remporter la majorité

HALIFAX – Enfin, quelqu’un l’a dit à haute voix.

Dominic LeBlanc, candidat libéral du Nouveau-Brunswick et ministre des Affaires intergouvernementales de Justin Trudeau, a déclaré mercredi ce que le chef de son parti n’a pas encore reconnu : que son parti espère toujours obtenir la majorité aux élections de la semaine prochaine.

Plus de quatre semaines après le début de la campagne, les sondages montrent que les conservateurs et les libéraux sont dans une impasse virtuelle dans de nombreuses régions du pays, suggérant qu’un gouvernement minoritaire est le résultat le plus probable du vote du 20 septembre.

Mais avec les sondages si serrés, LeBlanc croit qu’il est encore possible – avec des fluctuations dans quelques circonscriptions clés – pour les libéraux de remporter la majorité des sièges à la Chambre des communes.

« Je suis très confiant dans nos chances de former un gouvernement majoritaire », a déclaré LeBlanc au Star, marquant la première fois au cours de la campagne qu’un haut responsable du parti en disait autant publiquement.

Lorsqu’on lui a demandé si cela signifiait qu’il ne croyait pas que les libéraux pourraient travailler avec les néo-démocrates tout en dirigeant un gouvernement minoritaire, LeBlanc s’est opposé. “La bonne nouvelle est que nous aurons toutes ces réponses la semaine prochaine”, a-t-il déclaré. « Nous n’avons pas besoin de spéculer.

Alors que Trudeau est resté mercredi sur l’attaque contre la chef conservatrice Erin O’Toole, il a également critiqué son rival pour les votes de gauche progressiste, accusant le chef du NPD Jagmeet Singh et son parti «d’aimer dire de belles choses sur ce qu’ils font mais ne le font pas». Je n’ai pas vraiment de plan.

Trudeau a directement fait appel à ceux qui pourraient voter de manière stratégique pour l’aider à empêcher les conservateurs de former le prochain gouvernement.

« Après l’année que nous avons vécue, les Canadiens méritent une équipe avec non seulement une vision et de l’ambition, mais un plan concret à réaliser », a-t-il déclaré. « C’est ce que nous avons, surtout parce que nous sommes ceux qui sont en mesure d’empêcher Erin O’Toole et les conservateurs de reprendre le Canada. »

Trudeau a également critiqué Singh pour avoir affirmé que les libéraux n’avaient rien fait pour tenir leurs promesses, citant le bilan de son gouvernement en matière de changement climatique, de logement, de garde d’enfants et de réconciliation. « Ce n’est pas rien, dit-il.

« Je pense qu’il est cynique de la part de M. Singh de continuer à prétendre qu’il n’y a pas de différence entre un gouvernement conservateur et un gouvernement libéral. Je comprends qu’il est ouvert à travailler avec un gouvernement minoritaire conservateur. Peut-être que cela met en évidence et souligne le fait qu’il n’a pas de véritable plan pour lutter contre le changement climatique et qu’il serait parfaitement satisfait du plan de M. O’Toole, mais nous ne le sommes pas.

LeBlanc a déclaré plus tard aux journalistes qu’une majorité libérale serait un meilleur résultat parce que « les Canadiens seront bien servis par une concentration rigoureuse sur les choses qui comptent pour eux : la lutte contre le changement climatique, les problèmes d’abordabilité.

« J’entends tout le temps dans ma circonscription parler des problèmes d’abordabilité des services de garde, et ce qui est intéressant, c’est que les grands-parents me parlent du défi pour leurs fils ou leurs filles et leurs petits-enfants en termes de services de garde abordables et accessibles.

LeBlanc a également rejeté les suggestions selon lesquelles le pays est confronté à des divisions croissantes et à un défi d’unité nationale. “Ce n’est pas ce que j’ai observé au cours des 14 derniers mois”, a-t-il déclaré.

Il a ajouté que le gouvernement libéral a travaillé en étroite collaboration avec le premier ministre du Québec François Legault et le premier ministre de l’Alberta Jason Kenney sur les questions liées à la pandémie.

REJOINDRE LA CONVERSATION

Les conversations sont des opinions de nos lecteurs et sont soumises aux Code de conduite. Le Star ne cautionne pas ces opinions.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *